FLUX4 RADIO - la radio offshore

Sang bleu chez les Bleus, de Lambil et Cauvin

flux4bd_sang-bleu_thumb

Comme toujours, un nouvel épisode des Tuniques Bleus est un événement. Pour accompagner la sortie de ce 53e tome, Dupuis a proposé un beau coffret avec l’album et deux figurines en résine. De quoi vous inciter à lâcher quelques pièces supplémentaires pour décorer habilement votre étagère à BD. Blutch et Chesterfield bien en place, il reste donc à se plonger dans cette nouvelle aventure avec délectation anticipée. Erreur. Cauvin semble à bout de souffle puisqu’il ressort exactement le même thème que dans « Les Bleus de la balle » : les yankees s’ennuient dans leur camp et Alexander charge Blutch et Chesterfield de trouver une animation pour remotiver les troupes. Arrive alors le Duc D’Orléans, peintre à ses heures et représentant des forces françaises… Et c’est tout. Ce personnage sympathique ne joue aucun rôle et l’on suit avec une pointe de consternation le passage derrière les lignes ennemies de nos deux héros pris en sandwich. Un personnage qui ne sert à rien puisque Chesterfield va déclencher l’attaque précipitée des Confédérés et donc briser la monotonie qui s’était installée. Le rôle annoncé des Français dans une bataille décisive est totalement occulté. Au final, Blutch semble s’amuser à dessiner, et il est bien le seul. Un épisode bien fade, peut-être le moins bon d’une longue et riche histoire, pourtant si drôle et si réjouissante. L’intérêt, c’est qu’on replonge tout de suite après dans « Les cousins d’en face » ou « La rose de Bantry ».

Sang bleu chez les Bleus, Editions Dupuis

flux4bd_sang-bleu