FLUX4 RADIO - la radio offshore

Fog — Tome 8. Au nom du fils, de Roger Seiter et Cyril Bonin

flux4bd_fog8.jpg

Londres 1877. d’horribles meurtres mobilisent les hommes de Scotland Yard. La première victime est l’égyptologue Olivier Lewis. coqueluche de la haute société depuis sa découverte du trésor du pharaon Akhenaton. Les crimes rituels s’enchaînent. frappant implacablement les personnes liées à l’expédition de Lewis. Tout à son enquête. l’inspecteur Molton ne pressent rien de la terrible machination orchestrée par Blake. le chef de la pègre locale. Ses amis Mary et Ruppert sauront-ils s’opposer au  gang des Duffer’s pour le sauver ? Après une incursion dans le fantastique. ce thriller de Seiter renoue avec le polar bien noir. dans la digne tradition de Conan Doyle et clôt merveilleusement ce diptyque ! Le dessin de Bonin magnifie ce Londres de l’époque victorienne. ses quartiers lugubres et son atmosphère oppressante. Une série superbe. à découvrir absolument ! (Kim)
De Roger Seiter et Cyril Bonin. Casterman

Magasin général — Tome 3. Les hommes, de Loisel et Tripp

flux4bd_magasingeneral.jpg

L’hiver s’achève paisiblement dans la paroisse de Notre Dame Des Lacs. dans le Québec des années 20. L’émouvante Marie. épaulée par Serge. a ouvert un restaurant français dans son magasin-épicerie. Mais si Serge  a fait la conquête des femmes. il n’en est pas de même pour les « hommes » qui reviennent au village après avoir passé l’hiver dans la forêt à couper du bois. Leur animosité envers ce « Français de France » va perturber l’équilibre de la communauté et y déclencher une véritable guerre des sexes. Quel bonheur de replonger dans cette truculente fresque de la campagne québécoise ! Loisel et Tripp nous brossent avec brio les portraits de personnages hauts en couleurs. Un récit plein d’émotions et de poésie. Un grand moment de lecture et un pur bonheur : merci aux deux auteurs ! (Kim)
De Loisel et Tripp. Casterman 

Je suis légion — Tome 3, Les trois singes, de Fabien Nury et de John Cassaday

flux4bd_jesuislegion.jpg

Roumanie. 1942. L’officier SS Rudolf Heyzig. initiateur du projet Légion. a été assassiné. Ana. la petite fille au cœur de ce projet qui consiste à téléguider des êtres humains. fuit les agents de l’Abwehr et de la résistance roumaine chargés de son élimination. Mais dans le corps de l’enfant. le Strigoï Radu se prépare à l’affrontement  final avec son frère. le redoutable Vlad Dracula Tepes…
Sur fond de Seconde Guerre mondiale et de fascination de Hitler pour les forces occultes. Nury et Cassaday achèvent avec efficacité ce thriller et nous livrent une interprétation originale du vampirisme. Le dessin. toujours très réaliste. traduit pleinement l’ambiance sombre et oppressante du récit. (Kim)
De Fabien Nury et de John Cassaday. Les Humanoïdes Associés. 

Le Pont, de Christian Durieux

flux4bd_lepont.jpg

Et si la vie n’était que cela. une suite de convergences vers un trou noir. sans fin ? Le moins que l’on puisse dire c’est que Christian Durieux nous livre avec son conte fantastique une bien étrange vision. À l’image de son héros principal. Salpatrès. scientifique et explorateur du bout du monde. il s’interroge sur nos destinées respectives et en arrive à la conclusion de trajectoires communes. au cœur d’un même labyrinthe. L’amour de la superbe Léda. la femme du gouverneur qui recueille Salpatrès et ses deux assistants perdus dans les eaux glacées du grand Nord. n’y changera rien. Fatalement. cet amour précipitera le désastre final d’un récit sublime. l’un des plus beaux qu’il nous ait été donné de parcourir ces temps derniers. (E.A)
De Christian Durieux. Futuropolis

 

Djinn — Tome 7, Pipiktu, de Jean Dufaux et Anna Mirallès

flux4bd_djinn.jpg

L’Afrique au début du XX ème siècle. Les terres vibrent au son des tam-tams des guerriers Orushi. Galvanisés par Jade. réincarnation d’Anaktu. la déesse des fièvres et des anéantis. ils appellent à une révolte sanglante contre l’homme blanc. Dans ce contexte. Lady Nelson tente follement de libérer Jade et son époux Lord Nelson détenu lui aussi par les Orushi. Mais dans le cœur de la Djinn. Anaktu a effacé tout sentiment humain. précipitant Lady Nelson vers son cruel destin. Après les fastes de l’Orient et de l’empire ottoman. Dufaux nous plonge dans cette Afrique sensuelle et mystérieuse où des dieux impitoyables se jouent des humains infortunés. Les dessins de Mirallès transcendent le récit. Avec ce nouveau tome. l’intrigue est brillamment relancée ! (Kim)
De Jean Dufaux et Anna Mirallès. Dargaud

La Ligne de fuite, de Christophe Dabitch & Benjamin Flao

flux4bd_lignedefuite.jpg

Tout débute par une supercherie. Pour le journal Le Décadent. Adrien écrit. puis publie de faux poèmes d’Arthur Rimbaud. Christophe Dabitch à qui l’on doit le scénario des deux volumes d’Abdallahi en 2006 nous relate comment. une fois le scandale révélé. ce personnage attachant se met à la recherche du célèbre poète qui a quitté les milieux littéraires parisiens depuis bien longtemps. Sa longue quête initiatique. magnifiée par le trait à la fois subtil et incisif de Benjamin Flao. dont ce sont les débuts en BD. le conduit à Charleville. à Marseille. puis en Afrique. avant de lui permettre de se rapprocher de lui-même. (E.A)
De Christophe Dabitch & Benjamin Flao. Futuropolis

Souvenirs d'Amour, de Kim In-ho

flux4bd_souvenirsdamour.jpg

Qu’est ce donc qu’oublier, si ce n’est mourir ? Suna a justement décidé de ne pas oublier son premier et seul amour. Deux ans après le décès de Yonu, les aléas de la vie l’obligent  cependant à reprendre ses études. Mais comment poursuivre son chemin sans l’être aimé ? Comment aller au-delà de la peine ? Sur le campus, théâtre de leur amour, les souvenirs ressurgissent : la rencontre, le premier rendez-vous, la première promesse… jusqu’à cet assistant de l’université, Junso, ami d’enfance du défunt. L’évocation de leurs souvenirs respectifs permet à Suna de renouer avec le présent et pourquoi pas avec la vie. Le coréen Kim In-ho nous livre un ouvrage magnifique. Sa mise en scène talentueuse et ses dessins lumineux nous rendent complices de ses jeunes protagonistes. Un récit touchant sur le thème du premier amour et qui trouvera une résonance en chacun de nous. Un très beau moment de lecture ! (Kim)
De Kim In-ho, collection Hanguk, Casterman

 

RADIO ON AIR