FLUX4 RADIO - la radio offshore

Pauvres Zhéros, de Baru et Pierre Pelot

flux4bd_pauvreszhros_carr.jpg

On le sait d’expérience, avec Baru, point de rémission possible. La description qu’il fait d’un petit village de l’Est de la France en dit long sur la veulerie de notre temps. Autour de la disparition d’un gamin mongolien s’active le monde des petites gens que seule la misère morale réunit. On les a tous croisés dans la vraie vie, ces personnages dont on n’ose s’avouer qu’ils existent. Ici, c’est le maire, le médecin-chef de l’institut, les employés de l’hospice, le curé, le receleur paranoïaque ou le truand à la petite semaine ; inutile de leur chercher noise, le système les protège. Manucci a beau savoir, il a lui-même souffert, mais on l’empêche de dire. C’est naturellement à sa petite amie qu’on fait porter le chapeau. Le moins qu’on puisse dire c’est que cette sublime adaptation retourne le lecteur. Celui-ci se trouve brutalement confronté à un niveau de désespoir dont il a toujours souhaité nier l’existence. Dès lors, il s’interroge sur ses propres fonctionnements intérieurs et se demande dans quelle mesure il ne participe pas lui-même à cet environnement destructeur implacable, dépeint ici avec une expressivité graphique déroutante. (E.A.)
De Baru et Pierre Pelot, Rivages/Casterman/Noir


flux4bd_pauvreszhros.jpg

Sarah, Les Enfants de Salamanca — Première partie, de Christophe Bec et Stefano Raffaelle

thumb_flux4bd_sarah_carr.jpg

Âmes sensibles, passez votre chemin, cette nouvelle série  du très inspiré Christophe Bec n’est pas pour vous. Mais si vous faites partie des amateurs de sensations (très) fortes, foncez  et appréciez cette histoire particulièrement glauque et oppressante !
De prime abord, l’intrigue semble plutôt classique, mais les auteurs savent ménager leurs effets et l’angoisse va crescendo jusqu’à l’insupportable ! Sarah et David ont quitté New York pour donner une chance à leur couple. Ils s'installent dans une maison isolée au cœur d’une obscure forêt de Pennsylvanie. Très rapidement, la jeune femme perçoit une présence hostile au cœur même de sa maison. Pour Sarah qui espérait exorciser à Salamanca les démons de son passé, un nouveau cauchemar se prépare car dans l’ombre une créature sanguinaire prend le temps de guetter sa proie. Un scénario habile et parfaitement rythmé en symbiose avec un magnifique travail pictural. Les planches de Stéfano Raffaelle et  ses gros plans à l’américaine nous procurent la sensation de faire partie intégrante d’un film d’horreur. Une lecture à éviter le soir ! (Kim)
De Christophe Bec et Stefano Raffaelle, Repérages, Dupuis


flux4bd_sarah.jpg

Le Goût du Chlore, de Bastien Vivès

thumb_flux4bd_gotduchlore_carr.jpg

L’émotion est parfois une chose simple qui se construit sans artifice, ni fioriture. Bastien Vivès semble l’avoir clairement compris. Avec Le Goût du Chlore, il nous livre un récit d’une extrême pudeur, qui touche le lecteur bien au-delà de ce qu’il aurait imaginé. À la demande de son masseur, un jeune homme corrige sa scoliose par des séances prolongées à la piscine, le mercredi. Il s’y rend sans enthousiasme jusqu’au jour où il croise une très belle jeune femme de son âge, qui sans prétentions, affiche une belle technique de nageuse. La rencontre se fait autour des quelques conseils qu’elle lui prodigue et rapidement, des instants de complicité et de grande tendresse amicale sont partagés. On découvre dans cette histoire que l’amour se vit parfois comme une plongée en apnée et que même s’il s’agit de refaire surface, l’instant où l’on retient sa respiration demeure comme une sensation délicieuse. L’économie de dialogues, l’expressivité des regards et des sourires et la qualité d’un trait épuré, font que l’on porte cette BD longtemps en nous, qu’on y retourne, qu’on y guette des instants nouveaux comme si elle racontait une histoire qu'on aurait vécu nous-mêmes. (E.A.)
De Bastien Vivès, KSTR

flux4bd_gotduchlore.jpg

Noirhomme — Tome 2, Sacrifices de Maurel et Hamo

thumb_flux4bd_noirhomme_carr.jpg

Quel salut reste-t-il à la populace lorsque le Noirhomme, abominable personnage de papier, s’extirpe des pages d’un roman populaire pour prendre chair et multiplier les crimes les plus sanglants dans les bas-fonds parisiens du IXème siècle ? Eugène Monceaux, ancien magistrat mais politicien sans scrupules, compte bien incarner ce salut et attise les craintes de la bonne société parisienne pour gagner ses galons de ministre de la police. Un jeu dangereux, très dangereux… Pour leur deuxième incursion dans l’univers de la bande dessinée, Maurel et Hamo nous livre un polar d’excellente facture. Un récit intense qui oscille entre réalisme et fantastique, un dessin sobre et des couleurs sombres qui contribuent à entretenir un climat d’angoisse et de mystère. Un coup de maître ! (Kim)
De Maurel et Hamo, Casterman, Collection Ligne d’Horizon

 

flux4bd_noirhomme.jpg

R97, de Christian Cailleaux et Bernard Giraudeau

thumb_flux4bd_r97_carr.jpg

Au commencement était le verbe, sobre et délicat, puis vint le trait. Christian Cailleaux met admirablement en images les sentiments posés sur le papier par le comédien et écrivain Bernard Giraudeau. Ce dernier nous révèle des souvenirs de marin, sans le dire expressément. Il sera difficile de chercher à savoir si tout ce qu’il relate autour de Théo, un jeune matelot qui fait son premier tour du monde à bord de la Jeanne d’Arc, correspond à des situations vécues par lui-même ou par ses amis, mais il nous fait vivre son récit avec intensité. À mi-chemin entre création cinématographique et picturale, le scénariste et son dessinateur alternent rythme soutenu et instants de pause — de pose ? —, pour des effets qui provoquent plastiquement chez le lecteur d’étranges secousses de sensualité. Nourri à Stevenson, Melville et Conrad, Théo part à la rencontre des pays lointains, il découvre les femmes, l’amitié, la tendresse et l’amour ; il naît à la vie, et nous naissons avec lui. (E.A.)
De Christian Cailleaux et Bernard Giraudeau, Casterman


flux4bd_r97.jpg

El Niño — Tome 6, Le Vent des 120 jours, de Perrissin et Pavlovic

flux4bd_elnino_carr.jpg

Les héroïnes pulpeuses et courageuses sont légions en bande dessinée. Très peu cependant n’égalent en authenticité et en élégance d’esprit Vera Michaïlov. C’est donc avec une réelle émotion que nous retrouvons notre belle infirmière de la Croix Rouge après les tragiques évènements ayant entraîné la mort de son frère jumeau. Vera se reconstruit et trouve une certaine paix au sein d’une ONG à Djalalabad. Loin des luttes de clans qui déchirent l’Afghanistan, elle se dévoue corps et âme au chevet de ces femmes pauvres et tuberculeuses de la vallée de la Kunar. Sa rencontre avec un chef de guerre moudjahidin, ex-soldat soviétique et général de Massoud, va  bouleverser son destin. Dès lors, notre héroïne devra choisir un camp… Un récit classique, mais dense et imprégné d’humanité, un dessin grandiose,  Perrissin et Pavlovic parviennent une nouvelle fois à nous impressionner ! (Kim)
De Perrissin et Pavlovic, Humanoïdes Associés

 

flux4bd_elnino.jpg

War and Dreams — Tome 2, Le code Enigma, de Maryse et Jean-François Charles

flux4bd_waranddreams_carr.jpg

Une plongée dans l’univers de Maryse et Jean-François Charles est l’assurance pour le lecteur de vrais instants de plaisir. La saga War and Dreams confirme une nouvelle fois ce postulat !  C’est avec une émotion intense que nous retrouvons Erwin, ancien combattant allemand, revenu sur cette magnifique Côte d’Opale à la recherche de la jeune française qu’il a tant aimé en 1941. Et Archie, ex officier anglais des services de renseignements, hanté lui aussi par le passé  : le désert de Libye, Le Caire, l’Afrika Korps, son amour impossible pour la sensuelle et très belle Sahara… Et tant d’autres destins d’hommes et de femmes jetés dans la tourmente et dans l’horreur de la Seconde Guerre mondial, tant d’amour et de rêves sacrifiés sur l’autel de la folie humaine. Un récit vibrant qui touche droit au cœur, un travail pictural impressionnant : merci Madame et Monsieur Charles ! (Kim)
De Maryse et Jean-François Charles, Casterman 

 

flux4bd_waranddreams.jpg

Wild River — Tome 1, Le raid, de Seiter et Wagner

flux4bd_wildriver_carr.jpg

Nostalgiques de cette bonne vieille émission qu’est la Dernière Séance, cette nouvelle saga est pour vous ! Seiter et Wagner vous entraînent avec talent dans des contrées encore sauvages à la rencontre des pionniers et des tribus indiennes qui ont signé les pages les plus dramatiques de la conquête de l’Ouest.  1810, Missouri. Robert Frazer, un ex-tunique bleue, s’est installé avec sa famille dans une ferme isolée en pleine nature. Profitant de son absence, un groupe de guerriers Crows, fanatisés par le chef Tecumseh, enlèvent son épouse Elisabeth et leurs jeune fils, Joshua. Secondé par son frère James et par deux amis trappeurs, Robert se lancent à leur poursuite. Préparez-vous à vivre en leur compagnie un grand moment d’aventures ! (Kim)
De Seiter et Wagner, Casterman

 

flux4bd_wildriver.jpg

Le Seigneur des Couteaux — Tome 1, Frères de Sang, de Fabien Rondet et Henscher

flux4bd_seigneurdescouteaux_carr.jpg

Forteresse d’Alamut, fief de la secte des Assassins, au temps des croisades. De très jeunes  novices Selim, Hicham et Yacine sont rudement initiés aux principes du Seigneur des Couteaux : loyauté sans faille, abnégation, sacrifice de sa vie lors de meurtres politiques publiques. L’irruption d’émissaires de l’Eglise de Rome venus louer les services de ces tueurs parfaits pour contrer l’ambition du sultan Saladin va semer le trouble dans la communauté de fidèles … Un souffle épique souffle sur ce récit : assassins fanatiques, Templiers, complots … tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette série une référence de la bande dessinée historique. Rondet et Henscher renouvellent avec brio le thème oh  combien classique des croisades. La narration, savamment rythmée,  est transcendée par un remarquable travail pictural, les teintes vert/marron traduisant parfaitement les sombres desseins de la secte. Une vraie réussite ! (Kim)
De Fabien Rondet et Henscher, Casterman Ligne d’Horizon.

 

flux4bd_seigneurdescouteaux.jpg

Lautremer — Tome 1, La société Socrate, de Heurteau et Leclercq

flux4bd_lautremer_carr.jpg

Début des années 30, une île au large de l’Irlande. La jeune Marcia apprend de son père mourant un terrible secret: elle n’est pas de son sang ! Elle fut déposée bébé avec une fortune en pièces romaines devant la maison de ce couple de pêcheurs par un homme dément. Dément … ou démoniaque ? Cet homme ne serait autre que Aleister Crowley, un « mage » qui a  cloué le corps d’une jeune femme morte à la proue de son yacht, la Dulcibella.
Fascinée par ces révélations, Marcia se lance à recherche de  la Dulcibella en espérant en apprendre davantage sur ses origines. Voilà une série qui mêle habilement les thèmes de l’aventure maritime, des sociétés secrètes, des espions nazis et des puissances occultes. Ce tome appâte le lecteur en ne lui  livrant que les grands axes du récit, le suspens en gagne d’autant plus d’intensité ! Ne doutons pas que Heurteau et Leclercq sauront nous réserver moult rebondissements dans les volumes à venir. Un album intrigant ! (Kim)
De Heurteau et Leclercq, Casterman

 

 

flux4bd_lautremer.jpg
 

RADIO ON AIR


Warning: simplexml_load_file(http://ws.audioscrobbler.com/2.0/?method=track.getInfo&api_key=6d69f6042038212fdc0d64f1617c94c0&artist=%20HER&track=Swim%20): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 400 Bad Request in /public_html/PROD/flux4v4/player/lancez-moi.php on line 25

Notice: Trying to get property of non-object in /public_html/PROD/flux4v4/player/lancez-moi.php on line 28

Notice: Trying to get property of non-object in /public_html/PROD/flux4v4/player/lancez-moi.php on line 28

Notice: Trying to get property of non-object in /public_html/PROD/flux4v4/player/lancez-moi.php on line 28

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /public_html/PROD/flux4v4/player/lancez-moi.php on line 28
Ecouter flux4 HER
Swim

ARCHIVES SONORES


Warning: Creating default object from empty value in /public_html/PROD/flux4v4/modules/mod_aidanews2/helper.php on line 1111

Warning: Creating default object from empty value in /public_html/PROD/flux4v4/modules/mod_aidanews2/helper.php on line 1111

DÉCOUVRIR


Warning: Creating default object from empty value in /public_html/PROD/flux4v4/modules/mod_aidanews2/helper.php on line 1111

Warning: Creating default object from empty value in /public_html/PROD/flux4v4/modules/mod_aidanews2/helper.php on line 1111
 

CRASH PHOTO


Warning: Creating default object from empty value in /public_html/PROD/flux4v4/modules/mod_aidanews2/helper.php on line 1111