FLUX4 RADIO - la radio offshore

KEB DARGE, LEGENDARY WILD ROCKER

flux4_3_KebDarge

Keb Darge est barge, et ça n’est pas peu de le dire ! Ce DJ écossais déniche les pépites des temps reculés, de cette époque où l’on n’avait pas encore décelé de vie intelligente sur cette Terre, autrement dit dans les années 50. Ce fan de northern soul et rockabilly n’a pas son pareil quand il s’agit de poser sur sa platine experte, surf endiablé, twist mutant et autre proto-funk décalqué. On se déhanche sur Lou Lou de Darrel Rhodes, on se vautre sur Talk About A Party de Boogaloo & His Gallant Crew, on joue les primates sur Jonny Parker & The Zirkons, et on… Bref, une nouvelle sélection hautement percussive, publiée chez BBE. Indispensable à nos vies, Oongawa ! (E.A.)

PAUL MC CARTNEY, MC CARTNEY II

flux4_2_PaulMcCartney

On le sait, il est de bon ton de se payer la bobine de l’ami Macca, notamment quand il évolue en solo. Et pourtant, quand il décide de tout faire tout seul, comme c’est le cas sur son premier album post-Beatles ou à la toute fin de la décennie, son approche reste troublante, initiatrice de bien des expériences intimistes, voire lo-fi. Si McCartney publié en 1970 reste anecdotique, McCartney II mérite d’être réévalué. Macca fabrique des sons et vire new wave sans même sans rendre compte. Minimaliste et anguleux, on le croit en train de s’inspirer du groupe XTC. En fait, il n’en est rien. C’est lui qui invente XTC et tous ces groupes de la nouvelle vague britannique, avec candeur et naïveté certes, mais avec son génie visionnaire. (E.A.)

13TH FLOOR ELEVATORS, BULL OF THE WOODS

flux4_1_13thFloorElevators

Parmi les groupes sixties, le 13th Floor Elevators tient une place à part. Loin aussi bien de la côte est que de la côte ouest, cette formation basée à Austin ne cherche nullement à rivaliser avec les stars de l’époque, et pourtant, elle initie le son garage très tôt, dès 1966, et publie même un standard, You’re gonna miss me, repris en ouverture de la compilation Nuggets, construite par Lenny Kaye, journaliste et futur guitariste de Patti Smith. Justement, c’est peut-être ce qui distingue cette formation, c’est qu’elle fait, plus qu’aucune autre, le lien avec le post-punk. Plus proche de l’esprit de Devo, des Residents ou même de Pere Ubu que des Doors, elle pousse le processus de déconstruction psychédélique très loin. On connaît malheureusement les résultats : un état mental chancelant pour Roky Erickson et une mort prématurée pour Stacy Sutherland, auteur d’une grande partie des chansons figurant sur cet album, le dernier en studio, admirablement inconfortable. (E.A.)

Mia Hansen-Løve, la boucle est bouclée

flux4_un_amour_de_jeunesse_carre

À tout juste 30 ans, Mia Hansen-Løve en est déjà à son troisième long métrage, Un amour de jeunesse. Ce film lui permet de revenir sur ses thèmes de prédilection et de clore un cycle qu’elle a entamé en 2007 avec son premier film Tout est pardonné.
Avec ce troisième long métrage, on a le sentiment qu’un cycle se clôt, vous parliez vous-même d’une trilogie possible. Ce dernier film apporte-t-il quelques clés à la lecture de vos deux premiers longs métrages, Tout est pardonné et Le Père de mes enfants

Lire la suite : Mia Hansen-Løve, la boucle est bouclée

RÉFLEXION(S)

flux4_DanielBuren

Daniel Buren vient souffler la 1ère bougie du Centre Pompidou-Metz. Pour l’occasion, il nous offre deux installations qui viennent repenser l’espace muséal et l’expérience du spectateur. Les rayures se font plus discrètes pour une architecture, bien présente…

Lire la suite : RÉFLEXION(S)

Un échange audacieux

flux4_Switch_EricCantona

Le réalisateur Frédéric Schoendoerffer a sorti son quatrième film mercredi 6 juillet, film pour lequel il a collaboré avec l'auteur Jean-Christophe Grangé. L'occasion pour les deux hommes de mettre en commun leurs univers et de concrétiser un désir aussi vieux que leur amitié de dix ans. Pour ce quatrième long métrage Switch, il a offert Eric Cantona, un rôle fort, à la hauteur du talent du King. De passage à Strasbourg, j’ai rencontré pour vous ces deux géants.

Lire la suite : Un échange audacieux

Goran Bregović, talent de ce monde

flux4_GoranBregovoc_OlivierLegras

Rock-star avant la guerre dans son pays, l’ex-Yougoslavie, compositeur attitré pour Emir Kusturica et auteur du hit In the Death Car pour Iggy Pop, Goran Bregović revient sur sa carrière et nous fait part de ses projets. Rencontre champêtre dans le cadre du festival Wolfijazz.

Lire la suite : Goran Bregović, talent de ce monde

Tu seras mon fils, de Gilles Legrand

flux4_Tuserasmonfils_5

Les relations père-fils peuvent parfois être difficile, Gilles Legrand traite ce sujet complexe avec justesse dans son nouveau film Tu seras mon fils.

Paul de Marseul, un homme charismatique et ambitieux dirige un domaine viticole à Saint-Émilion. Face au cancer foudroyant de son régisseur, Paul cherche un homme qui pourrait lui succéder. Son fils, Martin de Marseul, interprété par un Lorant Deutsch troublant dans le rôle du fils soumis et incompris, aimerait se lancer dans l’activité. Ce qui n’est pas du goût de son père qui a toujours rêvé d’un fils aussi talentueux et passionné que lui. La venue de Philippe, le fils du régisseur, va bouleverser la vie de la famille de Marseul. Paul voit en lui son fils rêvé, il va le considérer comme tel jusqu’à lui proposer son domaine. Une situation qui renverse deux familles, deux pères, deux fils, pourtant l’un d’eux n’a plus rien à perdre.

Contrastes, rivalités et humiliations font de ce film un moment fort où l’on passe d’un sentiment à l’autre. Gilles Legrand, le réalisateur, expose ces relations père-fils éprouvantes. Le rôle de Niels Arestrup amplifie cette atmosphère ambigüe, il nous met mal à l’aise. Philippe, le fils brillant et ambitieux, est incarné par Nicolas Bridet, la révélation du film. Des acteurs au jeu juste et profond, à la fois détestables mais aussi attachants, de quoi bouleverser le spectateur.

Cette relation équivoque très proche de la réalité, nous fait réfléchir au comportement que l’on pourrait avoir face à cette situation…Peut-on être aussi cruel avec son fils au point de faire passer sa passion avant lui ? Doit-on se laisser acheter pour obtenir ce que l’on a toujours souhaité ? Devons-nous accepter l’ignorance d’un père et la comprendre ? (A.B.)

La paternité impitoyable

flux4_Tuserasmonfils_carre2

Après La jeune fille et les loups, Gilles Legrand revient avec son nouveau film Tu seras mon fils, on y retrouve Lorànt Deutsch en fils rabaissé par son père interprété par Niels Arestrup. Nous avons rencontré Gilles Legrand accompagné de Nicolas Bridet, ce nouvel acteur à l’avenir prometteur, pour nous parler plus en détails du film dont la sortie est prévue le 24 août prochain.

Lire la suite : La paternité impitoyable

SebastiAn, Total

Sebastian_Total

Après des années d’attente, le premier album du discret SebastiAn est sorti le 30 mai sur le fameux label Ed Banger Records. Alors, réussite ou déception ? Est-ce que cet artiste très controversé et de plus en plus populaire a réussi à surprendre ? SebastiAn by Sebastien...

Lire la suite : SebastiAn, Total